portrait de Lydie TESSIER et  Laurence BELAIR
badge Héros Locaux

Lydie TESSIER et Laurence BELAIR , présidente d'ACT section tricot

Villaines-la-Juhel

Une association de passionnés destinée à dorloter les bébés prématurés


Lydie, Laurence et les bénévoles de la Section Tricot de l’Actions Culturelles Touristiques chouchoutent les bébés prématurés avec leurs petites laines.


En créant la section Tricot  de l’Actions Culturelles Touristiques de Villaines-la-Juhel, le souhait de Lydie était d’offrir de la layette aux bébés prématurés, où qu’ils soient. Mission accomplie puisque désormais les demandes affluent. Puis elle a décidé d’aller encore plus loin en proposant des cours de tricot aux enfants de sa commune afin de transmettre ce savoir-faire.  Cette initiative pleine de chaleur humaine est désormais portée par près d’une vingtaine de bénévoles.


            L’idée

Lydie est maman de cinq enfants. Lors de la naissance de l’une de ses filles, elle est émue par les petits prématurés qu’elle a l’occasion de voir à la maternité, tout nus dans des couvertures d’hôpital ou dans des vêtements trop grands. « J'ai réalisé, à ce moment-là, combien c'était difficile aussi de se procurer des habits aussi petits. » explique Lydie qui décide de faire quelque chose pour eux.

Elle rencontre alors Guy Soutif, le président de l’association Actions Culturelles Touristiques de Vil-laines-la Juhel qui comprend déjà quinze sections différentes et lui propose d’en créer une supplé-mentaire, consacrée au tricot. Objectif : concevoir de la layette pour les prématurés. C’est ainsi qu’en septembre 2016, la section tricot voit le jour.


            Les bénévoles

Très vite, de nombreuses tricoteuses adhèrent au projet et se portent volontaires. Trois ans après son lancement, l’association rassemble tous les jeudis entre 15 et 20 tricoteuses. « Les apports vont même au-delà puisque des personnes de l’extérieur tricotent pour nous et nous envoient des vêtements » précise Lydie. 

Mais cette production « de masse » demande de l’organisation. Au sein de la section, Lydie est épaulée par Laurence sur des missions importantes, notamment le contrôle qualité, primordial lorsqu’il s’agit de peaux aussi fragiles que celles des prématurés ! Elle s’occupe aussi de toutes les démarches auprès des maternités afin de connaître leurs besoins. Plus globalement, elle cherche à réguler l’offre et la demande, ce qui n’est pas une mince affaire. 


            La production

Toute la layette confectionnée par les bénévoles et à destination des bébés prématurés est fournie gratuitement aux maternités ainsi qu’aux  particuliers qui en font la demande : brassières, bottons, bonnets, turbulettes, des couvertures pour le « peau à peau » entre parents et bébé, etc. 

Beaucoup moins gai mais tout aussi important, elles tricotent même des « angelines » pour vêtir les bébés mort-nés, qu’ils soient reconnus ou nés sous X. « Très peu d’associations de tricoteuses le font,  j’y tiens beaucoup, il est important d'habiller ces bébés avec dignité et douceur », explique Lydie.


            La distribution

Chaque mois, les tricoteuses de Villaines-la-Juhel envoient 5 à 6 kilos de layette aux maternités parmi lesquelles Laval, Mayenne, Alençon, St Brieuc, Amiens.

Présentes sur Facebook sous le nom de « Association de tricot pour prématuré Ville laine », les tricoteuses sont fières de présenter leur travail et n’hésitent pas à proposer leurs services. C’est ainsi que des couples de Laval, d’Avignon et la maternité d’Amiens ont fait appel à elles ! Plus généralement, les demandes des particuliers viennent des Pays de la Loire et de Bretagne.


            La transmission d’une passion 

Plusieurs générations se côtoient dans l’association puisque les tricoteuses ont entre 42 et 90 ans ! Et ce n’est pas tout. Depuis 2018, Lydie et les bénévoles initient les enfants à des activités autour de la laine dans le cadre scolaire, à raison d’une heure le lundi. Elles ont également mis en place des cours de tricot, tous les mercredis après-midi, pour les enfants de 7 à 12 ans. Cinq y participent cette année.


            Les tricoteuses ont besoin de vous

L’association a peu de ressources. Armées de leurs aiguilles et de leur bonne volonté, les tricoteuses bénévoles manquent de matière première pour répondre à la forte demande des maternités et des particuliers. Elles achètent même souvent elles-mêmes la laine qui sert à  confectionner les vêtements ! Lydie vous invite donc à envoyer tous vos dons de pelotes de laine (100% acrylique uniquement), de petits boutons (ceux de vos chemises ou chemisiers usagés, par exemple) afin de faire perdurer l’activité de cette belle association. 


            De la joie tous les jours

Pour Lydie, la date de création de l’association a aussi coïncidé à des nouvelles moins ré-jouissantes : l’annonce de plusieurs maladies par les médecins. Mais elle n’a pas baissé les bras, bien au contraire. Agir pour les autres l’a aidé à surmonter les difficultés. Et même si aujourd’hui ses soucis ne sont pas encore derrière elle, Lydie positive toujours : « Quand je vois tout ce que nous faisons et à quel point nous faisons plaisir, je peux dire que  l’association me donne de la joie tous les jours ! »


A propos d'ACT section tricot

Téléphone : 06 59 52 58 41

Facebook : Association de tricot pour prématuré Ville laine



Regard de proximité
Michel, directeur de l’agence Crédit Agricole de Villaines-la-Juhel :

"C'est avec grand plaisir que chaque année, notre agence du Crédit Agricole de Villaines-la-Juhel accueille Lydie, Laurence, les bénévoles et les enfants de l’ACT section Tricot pour un atelier dans nos locaux, accompagné d'un goûter. Ainsi, entre 10 et 15 enfants animent notre hall d'accueil pour le plus grand plaisir de nos clients et sociétaires."


partager

To Top