portrait de Tiphaine CAILLET
badge Héros Locaux

Tiphaine CAILLET, gérante du Café des Piplettes

Bouchemaine

A la pointe à Bouchemaine Tiphaine Caillet reçoit comme à la maison 


Ancienne maître verrier d’art, Tiphaine Caillet a fait du Café des Piplettes, un lieu atypique où se cuisine convivialité et simplicité. 


            Une quatrième vie à 37 ans

Tiphaine Caillet prend la vie à pleine dents et n’est pas du style à rester en place. Sa bonne étoile lui permet de réaliser et de réussir tout ce qu’elle entreprend. Après une maitrise d’anglais, Tiphaine débute par une année de professorat. Sa première vie. Mais rapidement, elle se projette dans un nouveau projet, elle qui a toujours souhaitée être artiste. Elle suit alors une formation dans l’animation, le tourisme et les loisirs, option régisseur de spectacle à Paris et durant 4 ans enchaine les missions comme comédienne, animatrice de tourisme et loisirs dans des clubs de vacances. Une seconde vie qui lui permet de voyager au Maroc, au Mexique et en Grèce.  Et un jour… au Maroc, elle tombe littéralement en extase devant un documentaire sur l’art du verre et le métier de maître verrier.

Alors Tiphaine qui cherchait « une activité avec du patrimoine, un savoir-faire et une histoire » trouve sa voie et se lance en 2007 dans un CAP pour 3 ans de maître-verrier, sa 3e vie. Passionnée et investit à 150% comme dans tout ce qu’elle entreprend, elle s’inscrit au concours de l’Institut National des Métiers et reçoit en 2011, le prix national, décerné pour la première fois à un vitrailliste. Dans la foulée, avec son « Voyage denacre », un panneau décoratif abstrait, aux couleurs vive qui favorise de subtils jeux de lumière, l’artiste native du Maine-et-Loire reçoit le prix européen Léonard de Vinci. Une consécration pour celle qui souhaitait revisiter l’art du vitrail. 

Spécialisée dans l’art abstrait, la création de la matière, du verre et du travail du grand et sur mesure, LouBK de son nom d’artiste s’installe à la Pointe à Bouchemaine, un lieu d’exception pour ouvrir son atelier. « J’ai fait de belles rencontres. J’ai travaillé pour des gens comme vous et moi qui avait économisé pour avoir un vitrail ou bien des gens qui avait les moyens et qui voulait se faire plaisir et avoir un vitrail en décoration ».  


            De maître verrier au Café des Piplettes

Mais Tiphaine a toujours rêvé d’avoir un « boui boui », et voyant le commerce de la place Ruzebouc de la Pointe en perdition, elle décide de se battre pour le racheter. « J’ai commencé en 2017 en étant associée et avec 3 salariés. En 2018, on était 5 salariés, et cette année, on est 8 » notait Tiphaine qui est tombée amoureuse de cet endroit qui a une âme. 

« J’habite sur cette place depuis maintenant 9 ans, et j’entends souvent blablater ou pipeletter sur la Loire. Elle fait beaucoup parler et anime les gens. Alors donner comme nom le café des Piplettes à ce café ou l’on peut boire, manger et papoter, car il fédère les gens, tombait sous le sens ».

« Les gens se sentent bien ici, quand ils ont fini de déjeuner ou dîner, ils restent comme si ils étaient dans leur salon à discuter. Il y a une intimité, une proximité et une simplicité ».  


            Un lieu unique et atypique

Avec une activité de 40% de bar et 60% de restaurant, le café des Piplettes propose une carte avec des burgers et des salades, un poisson et une viande mais aussi de l’anguille de Loire, quand la saison de pêche le permet. Concernant les vins, la chef d’entreprise les sélectionnent avec quelque qu’un du métier et connait tous les viticulteurs locaux avec qui elle travaille.  

Ouvert en continu de 11h à 23h tous les jours, de juin à septembre et uniquement le week-end à partir d’octobre, le lieu qui peut servir 60 couverts par service propose une cuisine simple avec ce petit truc en plus qui séduit.

« Ce concept, je l’ai pensé. J’ai voulu créer un endroit où j’aimerai bien aller, manger des bons produits avec un excellent rapport qualité prix, le tout avec un bel accueil et me sentir comme chez moi ».

« Un trou de verdure où chante une rivière », comme l’a écrit Rimbaud, un havre de paix à quelques minutes d’Angers, ou bienveillance et convivialité sont les maitres mots. Même si Tiphaine est heureuse dans ce qu’elle fait, elle ne manque pas de projet pour développer son activité. Elle souhaite la réorganiser pour accueillir encore plus de personnes et pense aussi et déjà à sa prochaine vie. La cinquième…


A propos du Café des Piplette

Adresse : 7 Place Ruzebouc - 49080 Bouchemaine

Téléphone : 02 41 77 17 46

Facebook : www.facebook.com/cafe-des-Piplettes


partager

To Top