portrait de Julie BANSEPT et Gwenaël FOUQUET
badge Héros Locaux

Julie BANSEPT et Gwenaël FOUQUET, horticulteurs et gérants des Serres de Julie

Bazouges Cré sur Loir

Julie et Gwenaël tapissent de fleurs les cimetières de leur commune


Horticulteurs et gérants des « Serres de Julie », Gwenaël et Julie ont fleuri les tombes de leur village plutôt que de jeter leurs invendus à cause de la COVID-19.


13 ans déjà que Julie Bansept et Gwenaël Fouquet gèrent « les Serres de Julie », une entreprise de production et de vente au détail de fleurs. La société qu’ils ont reprise est installée à Bazouges-Cré-sur-Loir, près de la Flèche, en Sarthe. Ce couple s’est rencontré en Bretagne, durant leurs études d'horticulture. Ils ont fait leurs débuts professionnels dans la région d'Angers avant de s’installer à leur compte.


            Un métier passionnant mais prenant

Julie et Gwenaël exercent leur métier avec passion même si la gestion d’un petit commerce est parfois lourde au quotidien. Ils ne comptent pas leurs heures : les marchés dans les communes environnantes, quatre jours par semaine, la vente directe exclusive auprès des particuliers, des manifestations ou des foires parfois. Aidés d’un seul saisonnier, ils consacrent l’essentiel de leur temps à leur activité professionnelle, se gardant juste le dimanche après-midi en repos.  Les loisirs sont rares et ils regrettent de temps à autre de ne pas pouvoir passer plus de temps avec leur famille ou leurs amis. Le travail est prenant pour arriver à s’assurer un salaire décent. Ils ne cherchent pas, pour autant, à développer la taille de l’entreprise. « On veut rester une entreprise à taille humaine ; on ne cherche pas à devenir millionnaire » précisent-ils. Tout au plus avaient-ils prévu d’embaucher cette année leur saisonnier pour enfin s’octroyer une journée entière de repos. Mais la crise sanitaire a bouleversé tous leurs plans.


            La COVID-19 : une catastrophe

La pandémie a surpris tout le monde. Le confinement a mis à mal tout leur commerce. Pour le secteur de l’horticulture, le coup a été rude. En temps normal, 80 % du chiffre d’affaires est réalisé entre mars et juin. Durant ces quatre mois, plus de marchés pour écouler les plants et végétaux ; les ventes ont été en chute libre. Une partie importante de la production n’a pu être écoulée normalement faute de clients particuliers. Julie et Gwenaël ont fait leur maximum pour sauver leurs marchandises et essayer de trouver de nouveaux débouchés en développant la vente en ligne grâce à la plateforme « Achetez à La Flèche » mise en place par l’association commerçante locale en 2019. Mais tous ces efforts n’ont pas suffi pour assainir la situation d’autant plus que leur présence sur des manifestations, comme la fête des jardiniers au château du Lude, ont été pour la plupart annulées ou reportées.


            Ils fleurissent les tombes de leur village

En pleine détresse morale et financière, et plutôt que de se résoudre à jeter purement et simplement le fruit de plusieurs semaines de travail, nos deux horticulteurs ont eu l’idée généreuse de fleurir le cimetière de leur village à l’occasion du dimanche des Rameaux. La mairie a rapidement donné son accord. « Des employés municipaux nous ont aidés pour la logistique ». Plus de 700 fleurs ont été déposées sur les tombes de la commune. Du petit pot aux plantes plus volumineuses. Au total, l’intégralité des tombes de Bazouges-Cré-sur-Loir a été fleurie avec les invendus de Gwenaël et Julie.

Aujourd’hui encore, l’entreprise est menacée économiquement. Depuis la fin du confinement le 11 mai, l’activité a certes repris. Les marchés d’Arnage, Sablé, La Flèche et celui de la Cité des Pins au Mans ont permis de belles recettes au début du déconfinement. Mais nos deux horticulteurs espèrent une reprise forte et pérenne de l’activité pour écouler leur stock de plantes et reconstituer de la trésorerie. La survie des « Serres de Julie » en dépend. C'est un véritable appel à l'aide qu'ils lancent pour sauver leur entreprise. Ils restent aussi dans l’attente de gestes complémentaires de l’État et comptent sur la solidarité des clients pour sauver leur activité. Nos deux horticulteurs ont fait un beau geste pendant le confinement, ils méritent aujourd’hui d’être soutenus à leur tour.


            A propos des Serres de Julie

Adresse : La Récompense - 72200 Bazouges Cré sur Loir

Téléphone : 02 43 45 35 37

Site internet : www.achetezalafleche.fr/les-serres-de-julie

Facebook : @Les Serres de Julie horticulteur 72



Regard de proximité
David, conseiller grande clientèle agricole à l’agence de La Flèche :

« Julie et Gwenaël sont passionnés par leur métier. Ils ont su faire preuve d'une très grande générosité en offrant une partie de leur production pendant le confinement. Nous avons développé ensemble une belle relation tant sur la partie bancaire que pour les assurances. »


partager

To Top