portrait de David LALLEMAND
badge Héros Locaux

David LALLEMAND, président des Jardins de l'Enfance

Alençon

L’association « Les jardins de l’Enfance » multiplie les actions solidaires envers les enfants et œuvre pour dynamiser les quartiers populaires


Avec les bénévoles de l’association Les jardins de l’enfance, David Lallemand a créé, depuis la crise sanitaire, en plus des nombreuses actions régulièrement menées, un atelier solidaire de confection de masques pour les plus démunis.


David Lallemand est un enfant du quartier de Perseigne à Alençon. Et il le revendique. « J’ai grandi dans un quartier populaire. J’ai connu ce que les familles vivent actuellement. Elles ont peu de ressources et peu voire pas d’aides. Dans ce quartier, les animations sont rares alors un jour de juillet 2012, on a décidé avec des amis de créer une fête annuelle appelée la fête des jardins de l’enfance. C’est alors que l’association du même nom est née. On avait loué pour l’occasion des quads, des structures gonflables, acheter des mascottes et mis en place différentes animations. On avait distribué des jouets aux enfants les plus démunis. Cette fête passée, il nous restait des jouets et les mascottes. C’est alors que l’on a pensé, visiter les enfants malades dans les hôpitaux » expliquait David avant de reprendre « A partir de cet instant, une grande aventure est née puisque, régulièrement, l’association se rend dans les services pédiatriques des hôpitaux. A chacune de nos sorties, on offre aux enfants des jouets, des chocolats, des barbes à papa » se félicite David.

Lors de sa première visite à l’hôpital avec l’association, David a cru faire un bond en arrière. « A l’âge de 6 ans, j’avais été hospitalisé dans ce même service pour un problème de santé. Et quelques années plus tard, rien n’avait changé ». Alors pour pallier au manque, avec les membres de l’association, David a fait installer des télévisions dans toutes les chambres du service pédiatrie de l’hôpital d’Alençon. « Le financement a d’ailleurs été bouclé en partie avec l’aide du Crédit Agricole ». Chaque chambre est connectée sur la chaîne 18, celle de Gulli et cela gratuitement. « Par la suite, on a acheté des tablettes pour les urgences de pédiatrie et de traumatologie. Ainsi quand les enfants arrivent dans le service, les soignants mettent un jeu ou un dessin animé pour que l’enfant se concentre sur la tablette et que les soins se passent mieux ».


            Des opérations pour les jeunes et les familles

A ces opérations ponctuelles s’ajoutent des maraudes, tous les samedis. Elles permettent d’apporter aux familles dans le besoin des denrées alimentaires. « Pendant le confinement, nous les avons réalisées de manière plus soutenues car les gens ne pouvaient pas se déplacer. On a complété cette distribution, en offrant des plats préparés aux étudiants et aux sans-abris ».

L’association qui a comme devise la citation de Pythagore : « un homme n’est jamais si grand que lorsqu’il se met à genou pour aider un enfant » mène également des actions pour les familles, soucieuse du bien-être de tous. « On aide des familles, lors des fêtes de fin d’année, en leur offrant des bons d’achat pour qu’elles puissent passer des moments plus agréables. Egalement, lors de la rentrée scolaire, avec le soutien de deux grandes surfaces, nous finançons, la liste scolaire d’une quinzaine de jeunes » souligne David avant de compléter « Nous avons mis en place également un dispositif de soutien scolaire pour les collégiens et lycéens. Depuis 3 ans, tous les samedis matin, des membres de l’association œuvre auprès des jeunes, dans un quartier populaire, pour éviter le décrochage scolaire ».   

Et pendant la crise, car de nombreuses personnes ne pouvaient pas s’acheter de masques, l’association a monté un atelier couture. « On a contacté les autres associations du territoire, pour récupérer des tissus pour confectionner des masques. Parmi les bénévoles, nous avons des couturiers, alors on a investi dans l’achat de trois machines à coudre, financer avec le dispositif « j’aime mon asso » du Crédit Agricole, des dons de particuliers, d’entreprises et d’associations. Nous avons fabriqué 5000 masques, qui certains étaient vendus au coût réel de 1,50€, et pour d’autres proposés au plus démunis gratuitement lors des distributions de denrées. Aujourd’hui, ces machines sont installées dans notre atelier de retouches de vêtements. Une autre boutique sociale et solidaire ouvrira prochainement. Elle proposera à la vente et selon les arrivages, des produits alimentaires, de la décoration, des jouets et tout cela à moindre coût. Un soutien complémentaire aux familles les plus démunies ».  


            Des animations pour financer toutes ces opérations

Toutes ces opérations qui viennent en aide aux familles et jeunes enfants hospitalisés tout au long de l’année, sans oublier les dernières distributions de chocolats faites, à la sortie du confinement, à tous les pompiers du SDIS de l’Orne, aux 4 centres sociaux d’Alençon et à tous les enfants des écoles primaires du quartier de Perseigne d’Alençon ont un coût. Pour les financer, David Lallemand, les quelques membres et les nombreux bénévoles de l’association proposent leurs services d’animation aux comités d’entreprises, aux comités de fêtes, aux comices agricoles. Ils participent à l’opération Alençon plage, au marché de noël d’Alençon et aux différentes animations dans les grandes surfaces lesquelles sont refacturées et permettent ainsi de mettre en place toutes ces actions.

Dynamique, l’association « Les Jardins de l’Enfance » est un acteur local engagé qui, par ses animations et ses opérations, permet aux familles dans le besoin de garder du lien social.


A propos des "Jardins de l'Enfance" :

Adresse : 37 Rue Desgenettes - 61000 ALENCON

Téléphone : 02 33 32 83 15

Mail : lesjardinsdelenfance61@gmail.com

Site internet : les-jardins-de-l-enfance.com


Regard de proximité

Marie-Paule et Julien, directeur et directeur adjoint de l'agence d'Alençon :

 « David est une personne passionnée et qui aime partager son savoir-faire. Engagé localement, il s'investit désormais pleinement dans son association « Les Jardins de l’Enfance ». David et toute son équipe de bénévoles partagent de leur temps pour apporter du soleil et de la joie  dans la vie des personnes en difficulté ».

partager

To Top