portrait de Romain PERROT
badge Héros Locaux

Romain PERROT, gérant de Perrot Paysage

Château-Gontier

Romain, une jeune pousse pour créer de jolis paysages


À 15 ans, Romain Perrot débute un apprentissage. À 25 ans, il crée «Perrot Paysage». À 29 ans, l’activité de son entreprise d’aménagement paysager est florissante. Rencontre avec un jeune entrepreneur qui prouve que la valeur n’attend pas le nombre des années.


Un père pépiniériste et deux oncles paysagistes… on pourrait croire qu’avec de tels tuteurs, Romain Perrot était prédestiné à la profession qu’il exerce aujourd’hui. C’est un peu vrai, la greffe a bien pris, mais la rapidité avec laquelle la jeune pousse a grandi dans le métier laisse à penser qu’il y a mis beaucoup d’énergie et de détermination personnelle.  

            Quinze ans 

Originaire d’Étriché, dans le Maine-et-Loire, Romain a toujours aimé le contact avec la végétation et la décoration d’extérieur. « Je me souviens que j’aimais bien tailler les arbres et mon grand-père m’a rappelé que je m’amusais tout petit, à disposer les pierres comme des pavés » se souvient-il. Mais c’est à l’âge de quinze ans que les choses sérieuses ont commencé, lorsque Romain a pris en mains pelle, râteau et sécateur pour se lancer dans une formation en alternance au lycée agricole public « Le Fresne » d’Angers où il a effectué un BEP puis un Bac Pro Aménagements Paysagers. « Pendant ces années, j’ai appris la partie végétale du métier (les plantes, le gazon…) chez un patron puis la partie minérale (les allées, le pavage, l’enrobé…) chez un autre ». Ces expériences donnent envie à Romain de diversifier ses connaissances professionnelles chez des employeurs aux spécialités variées. 

            Des expériences à la pelle

Bac en poche, Romain part pendant deux ans sur l’île de Noirmoutier, chez un paysagiste spécialisé dans l’entretien des jardins de résidences haut-de-gamme. Là-bas, il apprend l’exigence et la rigueur. Ensuite, toujours dans le but d’ajouter des cordes à son arc, il revient chez son premier patron angevin et se lance pendant un an dans un Certificat de Qualification Professionnelle en maçonnerie paysagère afin d’être capable de réaliser des murets de pierres naturelles, des piscines, des fontaines. Il fait ensuite un passage dans une grosse structure où le travail est très segmenté, juste le temps de s’apercevoir que cela ne lui convient pas. « J’aime bien mener un projet de bout en bout et ne pas en faire qu’une partie » reconnait-il. Et justement, il intègre ensuite une toute petite entreprise qui réalise des chantiers de très haute qualité. Toujours curieux de diversifier ses connaissances, il travaille ensuite pour une entreprise spécialisée en électricité, notamment en éclairage extérieur. Enfin, il exerce son premier poste à responsabilité en rejoignant une structure de travaux publics qui souhaite se diversifier dans les aménagements extérieurs. Romain crée et développe l’activité mais l’entreprise, qui ne se portait pas très bien, ferme ses portes. Romain décide alors de se lancer. En octobre 2016, il crée son entreprise, Perrot Paysage, à Château-Gontier et embauche l’un de ses collègues avec qui il avait l’habitude de travailler. 

            Quinze ans après

Quinze ans après ses premiers pas dans le métier, Romain est un chef d’entreprise heureux. « J’envisage le métier de paysagiste comme un travail de créateur. Autrefois, les clients venaient souvent voir un paysagiste avec déjà une idée précise de ce qu’ils voulaient et le paysagiste exécutait ce qu’ils avaient imaginé. Depuis une petite vingtaine d’années, les gens attendent du paysagiste un véritable travail de création et d’imagination. J’aime inventer les jardins de A à Z et donner des conseils. Je fournis aussi des simulations en 2D ou 3D qui permettent aux clients de se projeter. »

Fort de ses formations et expériences diversifiées, Romain est à la fois paysagiste, terrassier, maçon, électricien, plombier, menuisier, arboriculteur… ce qui lui permet de proposer à ses clients des projets clés en mains sans autre intervenant que son entreprise. C’est peut-être l’une des clés de son succès. « Au fur et à mesure de l’augmentation des commandes clients, j’ai embauché. Aujourd’hui, nous sommes sept : je travaille avec quatre salariés, un apprenti et ma compagne qui vient de rejoindre la société en tant que secrétaire ». Et l’activité de Perrot Paysage poursuit son développement puisqu’il vient de construire un bâtiment de 525 m² sur un terrain de 9 000 m² à Château-Gontier.

Mais Romain reste humble. Il a été étonné lorsque sa conseillère du Crédit Agricole lui a annoncé, en février 2021, qu’il était lauréat d’un Trophée de la Création-Reprise. « Je n’en revenais pas. C’était une très bonne surprise. Je lui ai demandé pourquoi, elle m’a dit que je correspondais à plusieurs critères comme le fait de m’être installé jeune et d’aller toujours de l’avant. C’est une belle reconnaissance et un élément de fierté pour moi. »


A propos de Perrot Paysage

Adresse : Rue de la Monnairie, ZI de Bellitourne - 53200 Azé

Téléphone : 06 15 90 42 73

Site internet : perrotpaysage.fr

Facebook : @Perrot-Paysage


Regard de proximité
Cécilia, conseillère sur le marché des professionnels et des agriculteurs à l’agence de L’Huisserie :


« Romain Perrot est passionné par son métier. II aime partager et transmettre son savoir-faire, cela se ressent dans les échanges que nous pouvons avoir ensemble. »


partager

To Top