portrait de Anita POTTIER
badge Héros Locaux

Anita POTTIER, gérante Sycéan-e

Saint-Ouën-des-Toits

Anita fait défiler l’excellence mayennaise


Créatrice de Sycéan-e, partenaire des grandes maisons de couture, Anita met en valeur les savoir-faire haut de gamme mayennais.


            Sycéan-e : quand la maille se met au service du luxe
Saviez-vous que Beyoncé et ses danseuses portaient des bodys conçus en Mayenne ? Et plus précisément à Saint-Ouën-des-Toits, dans les ateliers de confection de l’entreprise Sycéan-e. Une grande fierté pour Anita Pottier qui a créé la société il y a 10 ans. 
Après 20 ans en tant que remailleuse chef d’atelier chez un grand nom du secteur, Anita décide en effet de voler de ses propres ailes et se lance dans l’aventure de l’entrepreneuriat en 2008.

Sa spécialité : la confection en maille sur-mesure pour le prêt-à-porter de luxe. Un savoir-faire rare puisque que seules 10 entreprises en France travaillent aujourd’hui sur ce créneau.

            Une collaboration avec les plus grands

Sous l’impulsion d’Anita, Sycéan-e se fait connaître et reconnaître auprès des jeunes créateurs. Rapidement, grâce au bouche à oreille et à la qualité de ses confections, l’entreprise se fait remarquer par de grandes maisons de couture.

Le process de collaboration est aujourd’hui bien rôdé et commence par les essais de mailles. Sycéan-e a en effet la particularité de tricoter ses propres tissus, selon les envies des créateurs. Laine, cachemire, soie, douceur, transparence… une fois le choix arrêté, les maisons de couture envoient leurs croquis qui passent entre les mains du bureau d’étude pour la fabrication d’un prototype. Vient ensuite le temps des défilés où les grands acheteurs (Le Bon Marché à paris, Brown à Londres ou Maxfield à Los Angeles) passent commande d’un nombre précis de pièces. Qu’il s’agisse d’une pièce unique ou d’une commande de 1000 pièces, Sycéan-e est reconnu pour sa réactivité et sa qualité.

            Des savoir-faire aussi rares que précieux
Robes, bodys, culottes, vestes, soutien-gorge… les 33 collaboratrices de l’entreprise peuvent tout faire. Bonnetières, tricoteuses, remailleuses… nombre d’entre elles ont appris leur métier au sein de l’entreprise car ces métiers rares ne sont plus enseignés.
Et pourtant, ce savoir-faire à la française est aujourd’hui le meilleur rempart face à une concurrence italienne et asiatique de plus en plus vive. 

Anita reste toutefois optimiste. Elle vient de se lancer sur le marché de la haute couture et malgré un contexte plus tendu, ne transige pas sur l’une des valeurs clés de l’entreprise : le travail doit avant tout être un plaisir. 


Regard de proximité
Gilda, conseiller grande clientèle professionnelle à l’Espace professionnel de Laval :
« L’activité d’Anita est passionnante. Ce n’est pas tous les jours que l’on travaille avec quelqu’un qui habille Béyoncé ou Rihanna. Nous avons soutenu son projet depuis le début. Une belle aventure créatrice d’emplois puisqu’en 10 ans, l’entreprise est passée de 4 à 33 salariés.
 Femme dynamique  Anita a su allier la créativité de son métier  et  la rigueur qu’exige la gestion d’une entreprise comme la sienne. 
J’ai la chance d’avoir suivi l’évolution de cette entreprise et il s’est créer une véritable relation de partenaires.» 


partager

To Top