portrait de Eric BOITTIN
badge Héros Locaux

Eric BOITTIN, dirigeant du Groupe SERAP

Gorron

Eric fait briller la technologie mayennaise dans le monde  


Dirigeant du Groupe SERAP, référence mondiale des cuves agro-alimentaires, implanté à Gorron, Eric dynamise le tissu économique local.

            La passion industrielle de père en fils

La saga du Groupe SERAP, c’est d’abord une formidable histoire familiale. En 1967, Michel Boittin, né dans une famille d’agriculteurs mayennais, ingénieur frigoriste de formation, rejoint la jeune entreprise, créée en 1963, qui conçoit et fabrique des cuves de refroidissement pour le lait. Il en prend rapidement la direction. 

Sous son impulsion, SERAP devient l’un des spécialistes reconnus de son secteur. Ingénieur électronicien, son fils Eric le rejoint en 1994 après un début carrière dans la région parisienne. Direction du développement et qualité, direction du bureau d’études, direction commerciale… après un parcours interne au sein de l’entreprise, il succède à son père à la direction générale en 2000. 


            Un leader mondial au cœur de la Mayenne

18 ans plus tard, SERAP est devenue l’une des références mondiales de la cuve agro-alimentaire. Si les refroidisseurs de lait sont encore le produit phare de l’entreprise, le Groupe SERAP s’est également fait un nom dans le secteur des cuves vinicoles haut de gamme, avec des clients prestigieux comme Château Margaux ou Mouton Rothschild.  

Amorcée dans les années 80, l’internationalisation s’est également accélérée. Présent commercialement dans 80 pays, le Groupe SERAP compte aujourd’hui plus de 500 collaborateurs dont 230 à l’étranger, avec notamment des usines en Inde, au Mexique et au Brésil.  


            Un succès doublement partagé

Une stratégie internationale qui n’a pas freiné le développement de l’usine de Gorron. En 20 ans, les effectifs y sont passés de 160 à 260 collaborateurs. Depuis 2010, SERAP recrute 10 personnes par an, sur un site où chaque année, d’importants investissements technologiques et industriels sont réalisés. Cette dynamique profite également à l’économie locale. En effet, par le biais de la sous-traitance ce sont plus de 300 personnes supplémentaires qui travaillent pour SERAP. 

Aujourd’hui, le groupe réalise plus de 47 millions d’euros de chiffre d’affaires,  dont plus de la moitié à l’international. Un succès partagé avec les collaborateurs. Fidèle à la culture sociale de l’entreprise, Eric Boittin tient en effet, comme son père, à les associer au capital de l’entreprise. Ils en détiennent aujourd’hui 35%.


Pour en savoir plus sur le Groupe SERAP :
www.groupeserap.fr




Regard de proximité

Franck, chargé d’affaires grandes entreprises à Laval :

«Le Crédit Agricole a accompagné le développement du Groupe SERAP, à la fois en local via la Caisse Régionale Anjou Maine, et à l’étranger via les filiales spécialisées du groupe Crédit Agricole ».


partager

To Top